Paroisses
Denier
Années de l'Appel

Avec le Christ, Vivre le Carême – Message de Mgr Gusching

« Revenez à moi de tout votre cœur » (Joël 2, 12)
Gardant en Mémoire notre démarche synodale : Quelle Église voulons-nous ÊTRE ensemble ? Le temps du Carême veut nous permettre de nous renouveler dans notre choix de vivre AVEC LE CHRIST. Un temps pour renouveler notre foi, notre espérance et notre charité.
Ce chemin du Carême nous conduit vers les célébrations pascales, nous faisons mémoire de Christ qui nous a aimés « devenant obéissant jusqu’à la mort et la mort de la croix » (Ph 2,8). Ainsi, l’itinéraire du Carême, comme l’itinéraire chrétien, est entièrement placé sous la lumière de la résurrection, qui inspire les sentiments, les attitudes ainsi que les choix de ceux qui veulent suivre le Christ.
Pendant ce Carême, appliquons-nous à dire « des mots d’encouragements qui réconfortent qui fortifient, qui consolent, qui stimulent » au lieu de « paroles qui humilient, qui attristent, qui irritent, qui dénigrent » (Fratelli tutti 223). Parfois, pour offrir de l’espérance, il suffit d’être « une personne aimable, qui laisse de côté ses anxiétés et ses urgences pour prêter attention, pour offrir un sourire, pour dire une parole qui stimule, pour rendre possible un espace d’écoute au milieu de tant d’indifférence » (Ft 224).
Le premier dimanche de Carême :
▪ Le dimanche des appels décisifs des catéchumènes, c’est une  invitation à reprendre le chemin du baptême, nous accompagnons les catéchumènes qui se préparent aux sacrements de l’initiation chrétienne (baptême, confirmation et eucharistie), est un temps privilégié pour s’interroger sur la qualité de notre fraternité et sur les initiatives à prendre pour la rendre plus visible et crédible. La fraternité demeure la marque distinctive de l’Église que nous formons autour du Christ. Elle donne un visage concret à la communion qui unit les disciples du Christ vivant et témoignant de son Evangile : « Vous n’avez qu’un maître et vous êtes tous frères » (Mt 23, 8).
▪ Nous contemplons le Christ dans le désert, affronté au mal, au Satan ; à chaque tentation, il répond par un verset de l’Écriture. Voilà une attitude à prendre en compte : la Parole de Dieu, accueillie dans la prière, dans l’Eucharistie, à travers des frères rencontrés, une Parole qui est Lumière, Vie, Sagesse pour affronter le quotidien des jours, notre écoute, les choix à faire dans la vie professionnelle, familiale, politique ou sociale, ecclésiale.  Pour beaucoup d’entre nous, ce n’est pas notre premier Carême ! Nous sommes catholiques depuis des années. Mais si ce Carême 2024 nous aidait à devenir un peu plus chrétiens, c’est-à-dire habités par la vie du Christ, la Parole du Christ, l’amour du Christ et à vivre notre mission chrétienne !
En cette année des Jeux Olympiques, voici une belle invitation pour mener l’effort du Carême qui nous prépare aux Fêtes Pascales. N’ayons pas peur, ouvrons notre vie au Christ !
+ Mgr Jean-Paul GUSCHING
Évêque de Verdun

Approfondir votre lecture

Partager