Paroisses
Denier
Années de l'Appel

Les professions de foi pour la Pentecôte 2022 à Lacroix

Ce dimanche 5 juin, fête de la Pentecôte a aussi été un temps fort pour 3 jeunes de la paroisse – Agathe Michelot, Sarah Marchal et Arthur Yguel- qui a cette occasion ont fait leur profession de foi, une étape importante dans leur itinéraire religieux.

Avec eux, dès le chant d’entrée, nous sommes allés « à la rencontre du seigneur », et les jeunes sont venus nous raconter, chacun avec leurs mots, leur parcours chrétien.

 

Des photos, apportées à « l’arbre de la vie » en compagnie de leur catéchiste sont venues illustrer ce parcours.

 

La liturgie de ce dimanche était particulièrement intéressante pour ces jeunes.

Par la première lecture, « le buisson ardent », issue du livre de l’exode, nous avons été invités (comme Moïse) à nous détourner pour aller voir cet étrange phénomène, pour écouter et accepter la demande de Dieu.

La lecture de l’Evangile (Parabole du fils prodigue – Luc 15, 11-32) nous a conté le retour d’un fils indigne mais repentant auprès de son père. Ce père accueille avec joie ce fils qui « était perdu, il est retrouvé ».  Dieu nous pardonne volontiers, nous ne devons pas avoir peur de revenir vers lui, ses bras sont toujours ouverts.

 

 

Agathe, Sarah et Arthur , vêtus d’une aube blanche signe de pureté, ont lu leurs professions de foi.

 

Ilsont reçu de leurs marraines et parrains une croix et un cierge allumé au cierge pascal.

 

Après la communion, les 3 jeunes ont adressé leurs remerciements à tous ceux qui les accueillent et les accompagnent dans leur trajectoire spirituelle, les prêtres, leurs familles… et plus particulièrement à leur catéchiste. Ils lui ont chaleureusement offert une très jolie plante arbustive (Tout un symbole…)

 

 

L’abbé Patrick, pour clore notre temps de prière et de fraternité, a éteint le cierge Pascal, signifiant ainsi le retour au temps ordinaire, jusqu’à la fin de l’année liturgique, le dimanche du Christ-Roi.

 

Le chant final était lui aussi tout un symbole pour Agathe, Sarah et Arthur : « un arbre va grandir au cœur des hommes ».

jusqu’à la fin de l’année liturgique, c’est-à-dire le dimanche du Christ-Roi.

Vous pouvez en retrouver les photos prises au cours de cette célébration sur l’album photo de la paroisse