Lettre de l’EAP-4

Chers vous tous,

Une nouvelle année liturgique va commencer ce dimanche 29 novembre ; ce sera l’année B où nous suivrons particulièrement l’Evangile selon Saint Marc. L’année commence, lestée des inquiétudes actuelles mais aussi porteuse des espérances pour les mois à venir. Pour nous chrétiens, elle est surtout habitée d’une promesse : « le maître de la maison vient » (Marc 13, 35). C’est dans cette promesse que l’importance de veiller trouve sa source et sa force.

  • L’occasion est bonne de revisiter ce qu’est l’année liturgique. La vidéo sera un bon outil de révision, avec une petite synthèse reprise après le lien.

https://eglise.catholique.fr/approfondir-sa-foi/la-celebration-de-la-foi/les-grandes-fetes-chretiennes/372578-lannee-liturgique/  (7 min 22)

L’année liturgique propose aux chrétiens de revivre l’ensemble de l’histoire du salut et de la vie du Christ, au cours d’une année.
Elle reprend les événements principaux de la vie du Christ : sa naissance (Noël) sa mort et sa résurrection (Pâques), le don de l’Esprit (Pentecôte).
Elle invite les chrétiens à accueillir Dieu dans leur vie et à rester tendus vers la venue du Royaume. Elle déploie sur une année, ce que nous affirmons à chaque messe : « Nous proclamons ta mort, Seigneur Jésus, nous célébrons ta Résurrection, nous attendons ta venue dans la gloire ». Elle commence le 1er dimanche de l’Avent quatre semaines avant Noël. Elle s’achève avec le dimanche du Christ roi (un des derniers dimanches du mois de novembre).

Elle se divise en plusieurs périodes :

Temps de l’Avent (4 semaines)

Temps de Noël et de l’Épiphanie, de la fête de Noël au baptême du Christ, débutant au baptême du Christ.

Temps du Carême commençant le mercredi des Cendres

– Temps pascal de Pâques à la Pentecôte

– Suite du temps ordinaire jusqu’à la fin de l’année liturgique, c’est-à-dire le dimanche du Christ roi.

  • Nous commençons donc la première partie de l’année, le temps de l’Avent, comportant quatre dimanches avant Noël. Les calendriers d’Avent ont fleuri depuis quelques années, mais sous des formes qui viennent en barbouiller le sens. Ils proposent chaque jour quelque chose à avoir, à prendre pour soi. L’Avent, c’est l’inverse ; c’est faire le vide pour préparer la place au Seigneur qui vient. Le partage est là pour donner son sens à ce mouvement : se désemplir au profit de ceux qui n’ont rien ou si peu. C’est dans cet esprit que Prions en Eglise nous propose un calendrier d’Avent

https://www.prionseneglise.fr/calendrier-avent-noel?utm_medium=email&utm_source=newsletter&utm_campaign=pri+edito+calendrieravent+novembre+2020&utm_content=+b2r

  • Durant les trois premiers dimanches de l’Avent, nous entendrons en première lecture le prophète Isaïe. Voici ici encore un lien pour faire un peu mieux connaissance avec un des plus importants prophètes de l’Ancien Testament, dont le prénom même annonce Jésus.

https://youtu.be/nb7-bBezXWA   (4min 57)

Isaïe rappelle que Dieu est fidèle et qu’il va réaliser les promesses qu’il a faites à son peuple ; il va en prendre soin, le protéger de ses ennemis, lui donner la prospérité, faire régner la justice, au sens social du terme, protéger la veuve et l’orphelin… Jérusalem occupe une place centrale chez Isaïe : elle est le lieu où les promesses seront exaucées. La seule inconnue, c’est la date de la réalisation de ces promesses. Au fur et à mesure que leur accomplissement est retardé, les écrits d’Isaïe s’éloignent des considérations matérielles pour annoncer un dessein plus grand encore : les nations convergeront vers Jérusalem et reconnaîtront la gloire de Dieu. C’est ce fameux passage en Is 60,3-5 : «Les nations marcheront vers ta lumière, et les rois, vers la clarté de ton aurore. Lève les yeux alentour, et regarde: tous, ils se rassemblent, ils viennent vers toi; tes fils reviennent de loin, et tes filles sont portées sur la hanche. Alors tu verras, tu seras radieuse, ton cœur frémira et se dilatera. Les trésors d’au-delà des mers afflueront vers toi, vers toi viendront les richesses des nations.»

Que ce temps de veille vienne conforter notre espérance et nous permette à chacun d’être dès à présent porteurs de la lumière de Dieu au milieu des hommes,

L’équipe d’animation pastorale