Première messe après le déconfinement

Les retrouvailles, ainsi que l’a écrit l’abbé Manu sur l’édito de la feuille de quinzaine…

Après un long temps d’absence de contact direct entre les fidèles, le temps du confinement s’éloigne progressivement, et dans notre paroisse, comme dans beaucoup d’autres endroits, le rythme paroissial reprend petit à petit… Et les eucharisties peuvent à nouveau être célébrées.

Ainsi de cette première messe le samedi 6 juin, en l’église Saint Etienne.  Depuis de longues semaines, la communion entre paroissiens avait été « virtuelle », « à distance » , au travers des méditations proposées par nos abbés, des prières du mercredi, des lettres hebdomadaires de l’EAP.
Même si celle-ci était bien réelle et fraternelle, les paroissiens présents pour cette eucharistie  ont pu retrouver la joie d’une communion « en présence ».
Nous avons ainsi renoué avec le plaisir de la rencontre dans le geste, le regard, la voix, le sourire… bien visible derrière l’étoffe du masque.

Et tout comme Moïse qui gravit la montagne du Sinaï de bon matin pour y retrouver Dieu (Voir la 1ère lecture ), nous nous sommes retrouvés  dans la joie pour partager ce que nous avons vécu durant ce temps si particulier et accueillir la présence du Christ dans nos vie.

Présence du Christ bien palpable, dès le début de l’office, avec la procession d’entrée : Le cierge Pascal brillait de la Lumière que nous n’avions pu voir pour Pâques. Il était suivi d’un tableau de la Sainte Trinité, en pleine résonance avec l’une des lectures du jour (deuxième lettre de St Paul Apôtre aux Corinthiens).

 

 

Nous n’étions pas très nombreux pour cette célébration. Peut-être certaines personnes ont-elles hésité à venir. Le nombre de place par église est pour l’instant limité à 90, ce qui a pu faire craindre à certains de ne pouvoir être accueillis. Ou encore, d’aucuns n’étaient pas sûrs de trouver les conditions de sécurité sanitaires propres à les/nous protéger..
Tous ceux là qui ont certainement regretté de ne pouvoir être présents, nous pouvons les rassurer. 
Toutes les précautions sanitaires avaient été prises, comme on peut le voir sur ces photos : cheminement à l’entrée et à la sortie, gel disponible et obligatoire à l’entrée, répartition des chaises pour assurer les distances de sécurité. (vous pouvez agrandir ces images en cliquant dessus)

Cheminement à l’entrée

 

Des chaises bien espacées. Celles côte à côte étant destinées à des couples.

Le sourire, le dialogue malgré le masque

L’eucharistie « avec distance… »

Et le port du masque donnait à notre rencontre un air un peu particulier, comme lors de l’Elévation.

Ainsi qu’il a été annoncé, pour assurer la sécurité sanitaire de tous, les messes dans les villages sont suspendues pour quelques temps encore. Elles auront lieu les samedi à 18h et les dimanche à 10h30, alternativement à l’église Saint-Jean de Lacroix et à l’église Saint Etienne de Saint-Mihiel.

Par ailleurs, les feuilles de quinzaine sont à nouveau éditées, disponibles lors des célébrations ou sur ce site, en vous rendant au menu « messes ».

Vous pouvez retrouver toutes les photos de cette première messe sur l’album de la paroisse.