Festival BD d’Angoulême

De retour d’Angoulême

Comme chaque année, c’est  bien fatigué mais le cœur plein de visages et d’images que je reviens du  festival BD d’Angoulême. Là-bas, depuis 34 ans, auteurs et dessinateurs chrétiens et protestants unissent leurs talents pour signer leurs albums, présenter des expos et  susciter des rencontres dans la cathédrale, l’église St Martial et le temple. Avec une magnifique équipe de « bédévoles » qui préparent l’affaire pendant des mois…

A noter que le prix 2020 a été attribué à un album consacré à Charles de Foucauld : « Foucauld, une tentation dans le désert », écrit par Jean Dufaux et dessiné par Martin Jamar ; aux éditions Dargaud.  Extrait de l’intro de Dufaux : »Ce qui nous a intéressé dans ce projet, c’est l’homme, non le saint. C’est la marche vers la lumière, le dépouillement. Un chrétien est aussi un combattant. Il n’y a rien de pire qu’un chrétien passif, replié dans la forteresse de ses certitudes. Alors dans le désert, seul, face au soleil et à ses mirages, il y eut ce combat mené par Foucauld pour éloigner la tentation, l’appel de l’orgueil, cette fausse piste difficile à saisir parfois. C’est un moment important. Il donne son titre à notre histoire. »

Envie de faire un tour au festival ? Voici le lien avec un beau reportage photo réalisé par Dominique de Haan :

https://www.myalbum.com/album/sTzo2Dxg4Z25

Jean-François Kieffer, diacre