Messe de Saint Michel à Dun Haut

Ce dimanche 10 octobre, en l’église de Dun haut, s’est déroulée en présence de nombreux porte-drapeaux et parachutistes la messe à l’intention de Saint Michel.

Le père M’Betigaza était entouré dans le chœur par les porte-drapeaux durant toute la cérémonie.

Celle-ci s’est achevée par la prière du para, texte écrit par André Zirnheld décédé en juillet 1942, en Égypte, des suites de ses blessures durant un raid effectué par des bombardiers allemands sur l’aéroport de Sidi-Haneish.

André Zirnheld est fait Compagnon de la Libération le 1er mai 1943 à titre posthume.

Dans ses affaires personnelles, on retrouvera un carnet sur lequel il avait écrit plusieurs poèmes dont un texte rédigé en 1938 et que les parachutistes ont choisi pour en faire leur prière. Nombre d’entre eux la décrivent comme ayant suscité ou raffermi leur vocation.

La prière du para

Je m’adresse à vous, mon Dieu
Car vous donnez
Ce qu’on ne peut obtenir que de soi.
Donnez-moi, mon Dieu, ce qui vous reste,
Donnez-moi ce qu’on ne vous demande jamais.
Je ne vous demande pas le repos
Ni la tranquillité,
Ni celle de l’ âme, ni celle du corps.
Je ne vous demande pas la richesse,
Ni le succès, ni même la santé.
Tout ça, mon Dieu, on vous le demande tellement,
Que vous ne devez plus en avoir !
Donnez-moi, mon Dieu, ce qui vous reste,
Donnez-moi, ce que l’on vous refuse.
Je veux l’insécurité et l’inquiétude
Je veux la tourmente et la bagarre,
Et que vous me les donniez, mon Dieu,
Définitivement.
Que je sois sûr de les avoir toujours
Car je n’aurai pas toujours le courage
De vous les demander.
Donnez-moi, mon Dieu, ce qui vous reste,
Donnez-moi ce dont les autres ne veulent pas,
Mais donnez-moi aussi le courage,
Et la force et la foi.
Car vous êtes seul à donner
Ce qu’on ne peut obtenir que de soi.

Après cette prière, les parachutistes ont entamé leur chant, qui a été le chant clôturant cette belle  cérémonie.

Voici quelques photos de la célébration :