VISITE PASTORALE

Visite pastorale

 

Comme l’annonçait le précédent numéro de la Sève,  notre évêque sera en Argonne du jeudi 25 au matin au dimanche 28 après-midi. Cette visite s’inscrit dans le cadre des visites pastorales qu’il  a entreprises dans son diocèse. Ce sera la 9ème paroisse visitée sur les vingt que compte notre diocèse de Verdun, depuis sa restructuration au début des années 2000.

Ces visites ont deux buts : bien sûr, pour l’évêque venir à la rencontre des chrétiens d’un territoire donné, en l’occurrence une paroisse faite pour la nôtre de 42  villages. Dans ce sens, ces visites ont le goût d’une Visitation au sens où, dans l’Evangile de saint Luc, nous voyons Marie aller  rendre visite à sa cousine Elisabeth. Ce sont deux croyantes qui se rencontrent. Notre évêque vient en tant que croyant rencontrer d’autres croyants.

Mais, comme le Père GUSCHING le dit lui même dans l’interview  qu’il nous a accordée (voir page suivante), ces visites sont  un moment ouvert à tous, proches de l’Eglise ou pas. Aussi, comme vous pourrez vous en rendre compte dans le programme de ces 4 journées (ci-contre et page 3), il y aura des moments,  bien sûr, avec les paroissiens, pratiquants réguliers ou pas. Il y a aussi des rencontres sans connotations religieuses :

¨ avec des élus en tant que tels ou des responsables d’associations, qui ont envie de venir partager avec notre évêque ce qui fait leurs préoccupations, parfois « leurs combats ». Des personnes se battent pour faire vivre notre petite région. C’est important que notre évêque se rende compte des dynamismes locaux.

¨ Avec des professionnels, notamment des agriculteurs ou des commerçants. Il est impossible de proposer à toutes les professions une rencontre, mais à travers quelques acteurs de la vie économique locale, il est bon que l’évêque se rende compte de ce qui fait la vie des uns et des autres, les  espoirs et les doutes qui traversent telle ou telle catégorie professionnelle.

¨ Avec nos plus anciens, notamment ceux et celles qui sont en maisons de retraite. Là aussi, impossible de visiter les trois maisons de retraite. Nous nous rendrons seulement dans celle de Varennes.

¨ Enfin avec le Centre Social d’Argonne. Cette structure est unique en Meuse et gère de multiples lieux d’accueil à caractère social et pour différentes catégories de population.

¨ Nous n’oublierons pas l’histoire. Là aussi, impossible d’aller partout. Nous irons à Vauquois et à  la crypte de la déportation à Clermont.

Bienvenue à toutes et à tous. Notre évêque et moi-même, nous  vous disons déjà notre joie de vous rencontrer en ces différentes occasions.