Eglise verte

Le Pape François, dans son encyclique « Laudato Si » publiée en mai 2015, lance un cri de détresse pour appeler les chrétiens mais aussi tous les habitants de notre « maison commune » à se responsabiliser, à changer de mode de vie vers une écologie intégrale qui aura des conséquences sur la préservation de la nature mais aussi vers une plus grande justice envers les pauvres et la paix retrouvée.

Il ne voulait pas que son écrit débouche sur une simple prise de conscience mais plutôt sur des actes concrets. Il a alors demandé aux diocèses du monde entier de participer à la réflexion et la mise en œuvre de cette conversion attendue.  A la suite de la COP21, les évêques de France, ont lancé le projet « Eglise verte » pour dynamiser la démarche auprès de toutes les communautés chrétiennes. Anne-Hélène DESPOIS, compétente dans le développement de nombreux projets, comme celui de la création d’un jardin biologique de thé en Inde, vient d’être nommée déléguée diocésaine du projet. Elle interviendra dans toutes les paroisses. Dans notre paroisse, elle intervenait le mardi 10 mars à la salle des fêtes de JUVIGNY en Perthois accompagnée de son exposition.

Voici un résumé de son intervention :

L’écologie est d’abord humaine. Des personnes dans le monde entier veulent changer d’état d’esprit. Si on change, tout est possible ! Nous n’avons pas d’autre planète pour vivre. A nous de faire de la nôtre la planète du Bonheur !

La projection d’une vidéo sur la permaculture montrait comment exploiter tous les espaces utiles sans lutter contre la vie de telle ou telle espèce mais au contraire permettre à toutes les espèces de vivre en harmonie, en symbiose par des choix, une bonne connaissance des conditions de vie de toutes les espèces végétales, animales et une réorganisation des plantations. L’agriculteur disait : « Quand on fait un pas vers la nature, elle en fait dix pour nous. »

Il y a à changer de comportements mais pas tout seul. On compte un milliard de chrétiens dans le monde, qui conscientisés par le Pape François, peuvent changer le monde. Tous ceux qui ont voulu changer ne donnent que de bons retours, vers une vie plus féconde.     Les petits ruisseaux font les grandes rivières et c’est le cumul d’une multitude de bonnes habitudes qui fera tout changer. Les chrétiens doivent être des éveilleurs et sensibiliser tous ceux qu’ils rencontrent.

Concrètement dans la paroisse, il est recommandé de fleurir les églises avec nos propres plantations, d’utiliser des gobelets réutilisables pour les rassemblements, de supprimer les fichiers (notamment les photos) stockés sur les téléphones ou les clouds et les mails archivés dans les boîtes de messagerie, d’utiliser le moteur de recherche « ECOSIA » (chaque connexion, un arbre planté), de faire le tri (papier, emballages recyclables, verre …), de recycler les cierges usagés, ….

1 mail conservé produit 10 g de CO2 pour la planète !

N’hésitez pas à nous partager vos initiatives ou à en prendre de nouvelles