Un flot de générosité et de bonté !

Ce matin, la première lecture de la messe quotidienne nous a offert le magnifique passage du prophète Ezékiel au chapitre 47 : cette vision du prophète qui voit un torrent d’eau vive qui s’échappe du temple de Jérusalem, lieu de la présence divine. Le torrent prend la direction du Sud est pour rejoindre le Cédron à travers le désert de Judée. Ses eaux font reverdir le désert, font pousser des arbres sur ses rives et leurs feuilles deviennent des remèdes. Les eaux se jettent dans la mer morte et redonne vie aux poissons au point que les pêcheurs se réinstallent sur ses rives mortifères. Comment ne pas faire le parallèle avec ce fleuve de générosité, de dévouement de risque que dispensent actuellement tout le personnel hospitalier et les employés toute catégorie confondue qui maintiennent le service social et économique du pays. Ils sont ce torrent qui sauve la vie au milieu d’un environnement difficile. Ils sont l’amour en actes qui risque et se donne au service des malades. Croyants ou pas, ils servent le Christ présent en toute personne qui souffre.