Assemblée générale de la Paroisse St Bernard de la Vallée de l’Othain

Une cinquantaine de paroissiens se sont retrouvés le 4 juin à la maison des associations de Spincourt, à l’invitation de l’Abbé Amer, pour cette deuxième assemblée générale paroissiale. Le but principal de cette rencontre est, dans un premier temps, la prise de conscience des réalités de notre paroisse et ensuite la possibilité d’échanger sur des sujets variés concernant notre paroisse.

La paroisse Saint Bernard compte 25 clochers et un peu moins de 8 000 habitants. Depuis septembre 2017, nous faisons partie du Doyenné de la Woëvre regroupant les paroisses d’Etain et de Fresnes. L’unité de base c’est le Diocèse et non la Paroisse.

Jean-Marie Blondin a présenté un diaporama qui reflète toutes les activités de notre paroisse depuis un an, puis l’Abbé Amer a rappelé toutes les équipes et services existant sur notre paroisse :

« Etre responsable, ce n’est pas faire soi-même,

c’est veiller à ce que les diverses responsabilités

soient assumées par d’autres chrétiens aussi qui prennent au sérieux

leur baptême et qui se mettent au service de Dieu

et de leurs frères et soeurs dans le monde ».

 

 

  • L’EAP (équipe d’animation pastorale) est chargée de veiller à ce que soient exercées les trois dimensions de la pastorale : 1) L’annonce de la Parole de dieu ; 2) La prière, la vie liturgique et sacramentelle : Gigi Pierret et Françoise Vacher sont responsables de ces deux dimensions ; 3) L’exercice de la charité : Nicole Hellenbrand (lire son intervention) et Régine Chir ;
    Sont également membres de l’EAP : le responsable communication : Jean-Marie Blondin, la trésorière : Nicole Watrin, qui a présenté les comptes (aidée du Conseil Economique : Jean-Luc Franchini et Daniel Perbal), et Séverine, la secrétaire actuellement en arrêt maladie. Nous avons tous une pensée pour elle.
  • L’équipe de préparation liturgique ;
  • L’équipe de préparation au baptême ;
  • L’équipe de préparation au mariage ;
  • L’équipe de préparation aux obsèques ; lire l’intervention de Gigi Pierret
  • Les catéchistes ; Françoise Vacher, responsable, lire son intervention
  • L’équipe de préparation du bulletin paroissial vient d’être constituée (responsable : Jean-Marie Blondin). Nous avons commencé une réflexion pour un nouveau bulletin proissial qui sera plus grand, en couleur, plus attrayant, avec des infos plus larges.
  • La chorale qui dynamise l’action liturgique. L’Abbé Amer est heureux d’avoir depuis peu des voix d’hommes ;
  • 24 servants et servantes ;
  • Les personnes qui fleurissent et nettoient les églises : un appel est lancé à toutes les personnes de bonne volonté.
  • Le site internet où l’on peut trouver tout renseignement utile et voir les divers reportages. Responsable : Marie-Paule Collin ;
  • Les personnes-relais : il y en a une ou deux par village, elles peuvent être contactées pour tout renseignement utile sur la paroisse ;
  • Des réunions d’habitants de tous les villages de la paroisse sont en cours : ce soir, les habitants de Spincourt et des quatre villages associés étaient conviés ;
  • La kermesse paroissiale : une très belle dynamique (responsables : Philippe Hellenbrand et Jean-Luc Franchini) ;
  • Le S.E.M. (Service évangélique des malades) : en projet.

Puis l’Abbé Amer a parlé :

  • du projet de construction d’une maison paroissiale : c’est une réflexion diocésaine qui a décidé que chacune des vingt paroisses doit avoir sa maison paroissiale d’ici dix ans. La maison paroissiale actuelle, dont le coût de mise aux normes est beaucoup trop élevé, deviendrait presbytère éventuellement.
  • des années de l’Appel : première année sur l’ECOUTE… et deuxième année sur OSONS APPELER.
  • l’Evêque a lancé, sur le diocèse, trois ans de réflexion sur l’avenir de notre Eglise Diocésaine.

Mot de la fin de l’Abbé Amer :

« Je voudrais que notre paroisse grandisse dans la foi, dans la prière, dans l’accueil de l’autre, dans l’unité, dans la confiance autour du pasteur, du curé et de son équipe. Savoir accueillir la nouveauté, accepter d’être bousculé dans ses habitudes, accepter des idées neuves, de faire du neuf, pour une belle aventure sortons un peu de nos habitudes, sortons un peu du « on a toujours fait comme ça », sortons un peu du « bof, il y a du monde donc je ne me sens pas concerné ». Vous êtes tous concernés par la paroisse parce que, pour moi, une paroisse est une famille qui prie, une paroisse qui permet aux autres de prier et d’intégrer la prière, une paroisse qui accepte différentes manières de prier et d’exprimer sa foi sans porter de jugements.

Une paroisse, ce sont des chrétiens qui savent parler pour toucher les coeurs, ce sont des chrtétiens qui vivent l’amour fraternel pour que les autres croient. Nous sommes tous différents, nous sommes tous importants les uns pour les autres. Tout le monde est nécessaire. Une paroisse où personne n’est de trop, une paroisse où l’on regarde l’avenir avec un regard positif, qui accueille la situation dans laquelle nous vivons comme un appel du Seigneur à la conversion. Bref, je voudrais une paroisse qui reflète la joie de croire en Jésus et que rien au monde ne lui enlèvera la ferveur, la joie ou la foi. Je vous remercie. »

 

 

Après un temps d’échanges fructueux, le verre de l’amitié a été offert.