2e journée de visite pastorale de Mgr Gusching dans la Paroisse St Bernard de la Vallée de l’Othain

Vendredi  22  juin

 

  •  A 9 h 00, nous avons reçu un accueil très chaleureux des agriculteurs du Gaec des Courteilles à Saint-Pierrevillers. Les quatre associés de ce Gaec se sont présentés. Trois d’entre-eux sont sans lien de parenté et hors cadre agricole. Ils ont un salarié et un jeune en cours d’installation. Ils nous ont parlé de leur exploitation (100 vaches laitières, 200 taurillons et 200 ha de céréales) et des problèmes de l’agriculture aujourd’hui. Ils travaillent de 10 à 12 h par jour. A la question de Mgr Gusching leur demandant s’ils ont le temps de se poser et de discuter autour d’une table, Béatrice a répondu qu’ils prennent chaque matin leur petit-déjeuner tous ensemble, ce qui leur permet de discuter. Nous avons eu la surprise de voir un reporter de la revue « La vie agricole de la Meuse » venu faire un reportage sur la visite de Mgr Gusching à cette exploitation.
  • A la fin de la visite, Béatrice nous a offert le café et du gâteau sur une table installée sous un hangar. Eux comme nous étions enchantés de cette rencontre très sympathique.
 

A 10 h 30, Jean-Marie Blondin nous a fait une visite guidée très intéressante de l’église de Saint-Pierrevillers .
A 11 h 00, Mgr Gusching a célébré la messe dans cette église, entouré par les Abbés Amer, Alphonse et Michel.
Puis Francine Blondin a offert le repas à Mgr Gusching, aux prêtres et aux membres de l’E.A.P.
L’après-midi, la visite de la crèche à Arrancy ayant été annulée, Mgr Gusching a pu découvrir le Camp Marguerre à Loison grâce à la visite commentée de Samuel.

A 18 h 00, rencontre avec les élus à la Codecom de Damvillers-Spincourt. Tout d’abord, Jean-Marie Missler, le Président, nous a fait visiter les locaux de Spincourt puis a eu lieu la rencontre, en présence de quelques élus, plusieurs étant excusés. M. Missler a présenté la Codecom en énumérant ses nombreuses compétences mais aussi en parlant de la baisse importante des dotations. Son territoire comprend 8 400 habitants pour 41 communes. L’agriculture est très présente mais la moitié des emplois salariés sont au Luxembourg et en Belgique. C’est un atout mais en même temps un handicap pour les petits entrepreneurs locaux qui trouvent très difficilement de la main d’oeuvre même en proposant un bon salaire.
Mgr Gusching a précisé qu’il a de très bons rapports avec les élus. Il essaie d’aller à tous les évènements auxquels il est invité ; il a fait remarquer l’intérêt que les élus portent à leurs églises qui, souvent, sont un gouffre financier et rappelé l’importance des églises ouvertes.

 

 

Voir l’album photos de la 2e journée