Prière du mercredi 23 décembre

Voici la prière préparée par l’équipe liturgique autour d’Isabelle Brouet.
Merci à elle de nourrir notre temps de pause du mercredi avant de fêter Noël,

Patrick


Prière du  mercredi  23 décembre 2020

« Un enfant nous est né. Le peuple qui marche dans la nuit voit une grande lumière.
Sur ceux qui vivent au pays des ténèbres, une lumière se met à luire.
Seigneur, tu fais grandir la nation, tu rends sa joie immense.
On se réjouit en ta présence comme on se réjouit à la moisson,
comme on crie de joie en partageant le butin.
Ainsi que tu le fis autrefois, quand tu mis les Madianites en déroute
tu brises aujourd’hui le joug de l’oppression qui pèse sur ton peuple,
la barre qui écrase ses épaules, le gourdin dont on le frappe.
Et toute botte ennemie martelant le sol, tout manteau roulé taché de sang
S’enflamment et deviennent la proie du feu.
Car un enfant nous est né, un fils nous est donné.
Dieu lui a confié l’autorité. On lui donne ces titres :
Conseiller merveilleux, Dieu fort, Père pour toujours, Prince de la paix.
Il doit étendre son autorité et assurer une paix sans fin.
Il occupera le siège royal de David et régnera sur son empire,
pour l’affermir et le maintenir en établissant le droit et l’ordre de Dieu,
dès à présent et pour toujours.
Voilà ce que fera le Seigneur de l’univers dans son ardent amour»
(Esaïe 9, 1-6)

Dans une sombre période de guerres et d’invasions, le prophète de Jérusalem voit une espérance qui ne découle pas des efforts humains mais de la fidélité de Dieu à ses desseins d’amour. Voici des siècles, le Seigneur l’avait promis au grand roi David :
« Ta maison et ta royauté subsisteront à jamais devant moi » (2 Samuel 7, 16). À cause de sa confiance dans la promesse divine, Isaïe célèbre la naissance ou l’intronisation d’un héritier royal par un oracle où il voit avant tout l’activité de Dieu, qui veut donner aux siens la vie en plénitude.

  • Quels signes trouvons-nous qui rallument notre confiance, en nous révélant l’amour de Dieu qui se manifeste dans la faiblesse humaine ?

A Noël, Jésus s’est fait nourrisson avec un besoin d’être sauvé de la faim, du froid, de la cruauté d’Hérode.

Il s’agit de bien vivre nos réalités quotidiennes  Il ne servira à rien de de rêver d’un monde meilleur si nous n’avons pas le courage de changer de cap, d’affronter les tempêtes par notre manière de vivre notre foi.  Nous sommes enfants d’un même Père qui dans son existence a marché dans la nuit en n’ayant que les étoiles de sa foi pour le guider.

Qu’il nous accompagne de sa prière et soutienne notre désir d’être ouvert aux appels de l’Esprit.

Prière  du pape François

Père, Tu as confié à St Joseph ce que tu as  de plus précieux,
l’Enfant Jésus et sa Mère, pour les protéger des dangers et des menaces des mauvais.

Accorde-nous aussi de ressentir sa protection et son aide.

Lui qui a éprouvé la souffrance de ceux qui fuient à cause de la haine des puissants,
fais qu’il puisse réconforter et protéger tous ces frères et sœurs qui, poussés par les guerres, la pauvreté et les nécessités, quittent leur maison et leur terre,
pour se mettre en chemin et chercher refuge vers des lieux plus sûrs.

Aide-les, par ton intercession, à avoir la force d’aller de l’avant, le réconfort dans la tristesse,
le courage dans l’épreuve.
Donne à ceux qui les accueillent un peu de la tendresse de Joseph, ce Père juste et sage,
qui a aimé Jésus comme un véritable Fils, et qui a soutenu  Marie tout au long du chemin.
Lui qui gagnait son pain par le travail de ses mains, puisse-t-il pourvoir aux besoins de  ceux à qui la vie  a tout pris, et leur donner  la dignité d’un travail et la sérénité d’une maison.
Nous te demandons par Jésus- Christ, ton Fils, que Saint  Joseph sauva en fuyant en Egypte,
et par l’intercession de la Vierge Marie, qu’il aima en époux fidèle, selon ta Volonté.    AMEN.                       

Et en bonus comme petit cadeau de Noël : https://www.youtube.com/watch?v=kZC7DWTCvVg