Lettre de l’EAP-7

Nous voici déjà au 4ème dimanche de l’Avent ; Noël est donc quasi à nos portes. Il s’agit d’être bien prêt. Les outils proposés ici sont là pour nous y aider.

D’abord la prière pour les familles proposée par les jésuites est disponible ici.

Ensuite viennent les traditionnelles vidéos. La première nous présente l’origine de la crèche. Vous constaterez qu’il y a toujours quelque chose à apprendre. https://www.youtube.com/watch?v=toidAnIi6xM

Ensuite, nous pourrons écouter un commentaire éclairant sur le récit de l’annonciation que nous entendrons ce dimanche (Luc 1, 26-38). En voici une synthèse. Marie reçoit l’annonce qu’elle va donner naissance à Jésus, au « Fils du Très-Haut ». Marie était une jeune fille ordinaire vivant dans une ville jamais citée dans la Bible jusque-là, Nazareth. Avec elle, Dieu va réaliser sa promesse : être présent au milieu de son peuple. La nouvelle tant attendue est là : Dieu, celui qui nous pose question, qui peut paraître tellement loin, va devenir tout-à-fait transparent. Avec Jésus, l’enfant qu’elle va mettre au monde, Marie va permettre que Dieu se dise comme il ne l’a jamais fait.
https://www.youtube.com/watch?v=5X2SOwgGkwk

Terminons par un tableau d’un peintre anonyme du XVIème siècle conservé à Milan et présentant l’Annonciation.

https://croire.la-croix.com/Diaporama-Annonciation-16e-siecle-2019-01-10-1700994364

Ce qui marque dans cette peinture, c’est le visage souriant de Marie. Il exprime une joie profonde et manifeste qu’elle a accepté la mission divine. Ce oui est exprimé par les deux anges sur la droite portant un agneau et une colombe, les offrandes habituelles faites au temple par les femmes après un accouchement. S’ils sont là, c’est que Marie a prononcé son « fiat ». Elle apparait comme une femme de foi contemplant l’œuvre de Dieu qui n’a pas abandonné l’humanité et qui, au contraire, vient lui rendre la joie. Les couleurs douces et raffinées sont là pour contribuer à donner une ambiance de paix et de contemplation.

Nous profitons de cette lettre pour vous rappeler les deux propositions pour les célébrations de Noël. Tout d’abord, vous êtes invités à apporter aux messes des 19 et 20 décembre et du 24 décembre, vos intentions de prière mises par écrit. Elles pourront être déposées dans un panier placé à l’entrée de l’église. Au moment de l’offertoire des messes du 24 décembre, ce moment où nous présentons notre monde à Dieu par le pain et le vin, ces intentions seront apportées et déposées devant l’autel.

Vous  pouvez trouver ici la texte de la  Liturgie de la parole  préparé pour la nuit et le jour de Noël qui donne l’esprit dans lequel sera célébrée la nuit de Noël avec les modalités pratiques. 

A ce moment également, les enfants présents à une des messes du 24 décembre pourront venir déposer à la crèche un personnage qu’ils auront dessiné, découpé, fabriqué. Le prêtre les invitera alors à s’avancer, en veillant à respecter toutes les précautions. Si Noël est célébré à la maison, ce personnage pourra être déposé également pendant le temps de la prière.

Voici donc la dernière lettre que nous vous adressons pour ce temps qui nous a vu terminer l’année liturgique et entamer une nouvelle année par le temps de l’Avent. Que la fête de Noël qui en est l’aboutissement nous permette de discerner et de contribuer à ce que la lumière perce les ténèbres.

Bonne fête de Noël à tous,

            L’équipe d’animation pastorale