11 novembre : La messe du centenaire

Le 11 novembre 2018 restera une date marquante : la célébration du centenaire de la signature de l’armistice mettant fin aux combats de la guerre 14-18, du moins entre certains pays dont la France.

 

L’eucharistie dominicale a été une action de grâce à Dieu parce que la raison a fini par l’emporter sur la folie destructrice. Elle a été aussi l’occasion d’un arrêt sur l’actualité. Celle-ci a été illustrée par la composition des drapeaux allemand et français au fur et à mesure du déroulement de la célébration, montrant que chaque couleur avait sa valeur et avait aussi besoin des autres.

 

 

Elle a permis encore de poser un regard sur l’avenir à travers la place de la laïcité dans la construction de la fraternité. La Laïcité, terme absent de la loi sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat, connait aujourd’hui une certaine dérive idéologique. Celle-ci paraît viser à la juxtaposition des convictions en veillant à donner des limites à la fraternité, plutôt qu’à créer les conditions pour la faire grandir, ce qui est sa raison d’être à l’origine. La société ne gagnerait-elle pas à interroger les religions, dans les domaines où elles sont expertes, comme par exemple le dialogue qu’elles pratiquent depuis de nombreuses années ?

La messe a été suivie par un nombreux public, en présence de M. Jean Pancher, maire de Chauvoncourt, et du Colonel Guy Denoncin.

 

Vous pouvez retrouvez les photos de cette célébration sur l’album photos de la paroisse.