EAP

L’EAP de saint Joseph du pays de Void

Une équipe dynamique et motivée

 La paroisse saint Joseph du pays de Void regroupe 14 clochers autour de la commune de Void-Vacon. Au centre d’un territoire essentiellement rural, ce gros bourg de 1700 habitants, est bien équipé et offre tous les services nécessaires à la vie courante : gendarmerie, poste, CCAS, crèche, maternelle et école primaire, Maison de santé, une EHPAD (Maison de retraite) et tous les commerces de première nécessité. Le 28 Janvier 2018, Monseigneur J.P.GUSHING a installé la nouvelle Équipe d’Animation Pastorale. Elle est composée de sept laïcs (voir encadré) et du Curé de la paroisse l’abbé Benjamin Kossi HOUNGLA, arrivé du Togo il y a deux ans. Nous avons rencontré l’abbé HOUNGLA et deux des membres de l’EAP : Monique PETITJEAN et Simone ATTENOT.

Pourquoi avez-vous répondu à la sollicitation de votre curé de participer à l’EAP ?

Monique : « Ancienne bénévole sur le diocèse de Nancy au Service de la Catéchèse et de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle, j’ai accepté de m’engager à l’EAP. Pour vivre au mieux cette mission, dans cet environnement totalement nouveau pour moi, je souhaite le soutien, l’entraide de tous les membres de la communauté. C’est un faire ensemble, une collaboration nécessaire.»

Simone : « J’étais déjà engagée sur la paroisse (équipes funérailles, catéchèse …), J’ai dit oui, mais avec encore la crainte de ne pas y arriver ! »

Pouvez-vous nous présenter un peu la paroisse ?

La paroisse est vivante, avec de nombreux bénévoles. Pour la catéchèse, cinq animateurs encadrent vingt cinq d’enfants : six enfants à l’éveil à la foi (Maternelles, CP et CE1), quatorze enfants pour la catéchèse (CE2, CM1, CM2) et cinq enfants cheminent vers l’eucharistie et le pardon. Chaque année on célèbre une vingtaine de baptêmes et quatre à cinq mariages Certains mouvements et services sont représentés : CCFD, Équipes du rosaire, aumônerie de la maison de retraite…Un groupe de parole fonctionne régulièrement (Michée puis Saint Jean). Une centaine de personnes viennent à la messe régulièrement et beaucoup plus pour les grandes fêtes. L’équipe liturgique prépare la messe dominicale de 10h30 célébrée dans l’un ou l’autre des villages de la paroisse. Le bulletin paroissial «  Notre lien » est tiré à 2300 exemplaires. Il est distribué dans toutes les boites aux lettres.

Quelles actions avez-vous déjà menées ?

La visite pastorale de notre évêque, en janvier dernier, a été un moment privilégié de rencontres. Elle s’est conclue avec l’installation liturgique de l’EAP. L’écoute des témoignages des différents acteurs paroissiaux nous ont conduits à ce projet : « Comment tisser des liens et tendre vers plus de fraternité ? ». Regarder avec précision ce qui existe déjà sur la paroisse, ce qui manque, ce qui doit être mis en œuvre en priorité et mettre l’accent sur la communication. Le document de présentation de la paroisse est à présent réactualisé. Il sera affiché dans toutes les églises. Nous avons rencontré les personnes relais de la paroisse, occasion de mieux se connaitre, de redéfinir les rôles de chacun. Ces bénévoles se rendent disponibles pour que l’Église demeure proche et accueillante.

Puis rencontre des douze personnes des équipes de funérailles. L’an dernier, elles ont célébré une soixantaine d’obsèques. Certaines bénévoles ont demandé des formations décentralisées sur le doyenné.

Quels sont vos projets ?

« Nous sommes appelés à la vie »,

« Appelés à poser un regard sur notre entourage » : pour repérer les personnes seules, les nouveaux arrivants, les personnes dans la précarité, les malades. Nécessité de recréer un Service Évangélique des Malades pour les visiter et être présence d’écoute et de partage.

« Appelés à redécouvrir la richesse de la liturgie » : en vivant l’eucharistie et les rites de la liturgie lors des célébrations dominicales, habiter l’expérience chrétienne. Être en lien avec la catéchèse des enfants, rencontrer les catéchistes.

« Appelés à partager une communication interne et externe » : s’ouvrir aux événements du doyenné, aux informations diocésaines, rencontrer l’équipe de rédaction du bulletin paroissial. Mais aussi réactualiser et enrichir le site Internet de la paroisse.

« Appelés à l’audace de la foi » : vivre un temps de mission animé par les Pères Lazaristes. Nous souhaitons favoriser les occasions de se retrouver, de faire communauté. Pourquoi pas une journée festive pour la fête de Saint Joseph début mai ?

En conclusion que diriez-vous ?

Nous comptons sur le travail en doyenné pour nous enrichir, mutualiser nos actions. Nous avons déjà eu trois réunions animées par l’abbé Patrick Denis notre doyen. La pastorale des jeunes et la préparation au mariage se vivent déjà en collaboration avec Commercy. Nous espérons surtout que des formations aient lieu dans le doyenné. L’EAP garde un regard attentif pour relever les manques et encourager ce qui marche bien. Les missions de chacun sont différentes mais nous sommes tous solidaires au service de la communauté.

Conclusion de l’abbé Benjamin : « Je suis heureux de travailler avec cette bonne Équipe d’Animation Pastorale. La paroisse est pleine de potentialité ! »

 Propos recueillis par Anne BLÉHAUT et Josiane BUFFÉLLO