INFO COVID-19

Bonjour,

Comme prévu la situation s’est dégradée sur le territoire meusien.

Il a été annoncé 12 décès dans le département , dont 3 confirmés à Sommedieue (EHPAD), 1 à Vaucouleurs (EHPAD). Des signes d’alerte parviennent des EHPAD de Ligny et de Dun, également de l’unité de soins longue durée de Bar le Duc.

Au niveau scolaire : les écoles et collèges meusiens ont accueilli 140 élèves de personnels soignants mardi dernier.

Au niveau économique : la Chambre des Métiers de la Meuse annonce la disponibilité d’artisans ou entreprises pour assurer la maintenance des installations sanitaires ou de chauffage sur le territoire à destination des particuliers. Si besoin pour dépannage, contacter la plate forme de la Chambre des Métiers à Bar le Duc.

Au niveau sanitaire : la distribution de masques pour approvisionner toutes les structures en ayant  besoin  serait en cours. Le Conseil Départemental se charge les services et structures  de soins et d’aides à la personne, l’Autorité Régionale de Santé se charge de toutes les professionnels de santé, cabinets libéraux compris.Il semble que les cabinets médicaux et maisons de santé ne soient plus fréquentés normalement en raison du confinement.Bon nombre de consultations se feraient par téléphone. L’essentiel des consultants sont des personnes susceptibles  d’être porteuses  du virus .Certains cabinets commencent à manquer de gel hydroalcoolique.Selon certains personnels de santé les prochaines semaines s’annoncent probablement tendues et délicates sur le plan sanitaire et humain. La liste de quelques  laboratoires privés libéraux agréés pour pratiquer les tests spécifiques ( actuellement uniquement sur ordonnance) : laboratoire d’analyses Espacebio à Bar le Duc et Verdun, laboratoire Tang – Syndibio à Vitry le François et laboratoire du Val de Meuse à Verdun.

Certaines structures d’aides à la personne ont fait remonter des difficultés lors des contrôles par les forces de l’ordre des déplacements de leurs personnels en mission. Il a été proposé, afin d’écourter les contrôles et de ne pas retarder les prestations à délivrer aux personnes fragiles , que le justificatif soit visible, par exemple en l’apposant sur la vitre arrière du véhicule ( en attente de réponse à la proposition). A noter que les anciens modèles d’attestation dérogatoire de déplacement restent valables à condition d’y rajouter l’heure de sortie.

Nous entrons dans la phase ascendante de la contamination. Sans précautions tout un chacun peut être contaminé.On nous annonce une poursuite du confinement, il faudra s’armer de patience et de sérénité.

Point de situation établi en lien avec ma collègue Catherine Bertaux.

Bien cordialement à vous,

               André Jannot

                                                                                                                    Conseiller Départemental/Canton Vaucouleurs