Les 10-11 novembre dans le diocèse

À 11h00, le 11 novembre, le monde célèbrera le centenaire de l’Armistice du 11 novembre 1918. Cet instant où cessèrent les hostilités, nous le vivrons dans notre paroisse en communion avec nos frères allemands. Que la Paix vienne remplir cet espace laissé vide par la guerre !

Le Christ nous invite à le vivre dans notre vie de tous les jours lorsque la paix vient remplacer la haine de l’autre. Pourquoi tant de gestes, tant de signes, tant de voyages officiels et d’évènements ? Non pour célébrer une victoire sur l’autre, mais un temps où les armes se taisent pour que les mains se serrent. Pour reconnaître l’autre meurtri par la souffrance après 17 millions de morts ! Un temps pour reconnaître que l’humanité doit reprendre ses droits.

À Verdun, plus qu’ailleurs, notre terre partage le message de l’indispensable paix. Ensemble, Français et Allemands ont à vivre une fraternité et à trouver la leçon à tirer des atrocités passées. C’est le sens de rendez-vous particuliers dans notre diocèse:

  • dans la mort commémorée : à l’Ossuaire, Mgr GUSCHING célèbrera une messe en hommage à tous les combattants samedi 10 novembre à 15 h 00, au-dessus de 130 000 hommes des deux pays.
  • dans le souvenir : en la cathédrale Notre Dame de Verdun, le dimanche 11 novembre à 10 h 30 sera célébrée la messe de la Croix Rouge.
  • hommage en musique : ce même 11 novembre à la cathédrale de Verdun, un concert, qui sera retransmis à 17 h 25 sur ARTE, rassemblera  un public de 600 Allemands et 600 Français réuni par la Musique pour deux requiem, ceux de Mozart et de Camille Saint-Saëns. Ils vivront ainsi, en fraternité, à Verdun, l’Armistice dans la paix retrouvée si chère à tous. (Retransmission en direct du concert : https://www.arte.tv/fr/videos/083948-001-A/verdun-requiems/  )

En Jean 2,10 on peut lire : « Celui qui aime son frère demeure dans la lumière et aucune occasion de chute n’est en lui. » C’est à cette paix des cœurs que nous invite le Christ. En cet anniversaire, la parole que nous entendons à chaque Eucharistie « Je vous laisse ma paix, je vous donne ma paix » (Jean 14, 27), sonne comme un appel sincère à tous les hommes et femmes de bonne volonté. Dans nos vies, dans la paroisse Saint Vanne et dans le monde, que cette parole soit vivante. Sachons, le 11 novembre, partager une paix sincère avec le monde pour être digne des combattants à qui nous rendons hommage.

Dominique PERIDONT
Diacre Permanent