Ode à la Paix le 19 / 20 octobre à la cathédrale de Verdun

19 et 20 octobre : la Cathédrale de Verdun, comme jamais vue …

Le Diocèse de Verdun en collaboration avec L’association Culturelle de la Cathédrale de Verdun prend toute sa place dans la commémoration de la fin du premier conflit mondial. En partenariat avec « Les Gueules Cassées, l’Ossuaire de Douaumont et la Mission Centenaire », il propose de vivre des moments inoubliables au sein de la cathédrale de Verdun les 19 et 20 octobre prochains ainsi que le dimanche 21 octobre la fête de Notre Dame de Verdun.

Ode à la Paix

Pour marquer la fin des hostilités, le Diocèse et l’ACCV rendent hommage à toutes les victimes du conflit en invitant à une « ode à la paix » lumineuse. Pour cela, ils ont fait appel à KALALUMEN qui depuis 2005 organise des événements grandioses en illuminant par des milliers de bougies des édifices profanes ou religieux. Dix villes d’Europe ont choisi de commémorer ainsi l’armistice de 14-18.  Paris, Lausanne et Genève l’ont déjà fait ainsi que Lourdes pour le pèlerinage « Pax in Terra ». Viennent ensuite Lille, Albert, Verdun, Compiègne, Nantes et Rome à l’église de la Trinité des Monts (6 au 9 décembre).

Les 19 et 20 octobre, la cathédrale de Verdun sera éclairée uniquement par 3000 bougies. L’espace sublimé par la lueur vacillante des flammes créera une ambiance vivante, intime qui révèlera autrement l’architecture et pour les chrétiens rappellera une présence divine. Ce cadre de lumière sera l’écrin de deux manifestations gratuites :

Le vendredi 19 octobre à 20 h 30. La soirée sera animée par la chorale diocésaine dirigée par Marie-Aurore PICARD. Des chants sur le thème de la paix alterneront avec la lecture de lettres de poilus.

Le samedi 20 octobre à 20 h 30. L’Ensemble Lux aeterna interprètera le Stabat Mater de Pergolèse et le Gloria de Vivaldi.

Dimanche 21 octobre à 10 h 30 sera célébrée la fête de la dédicace de la cathédrale de Verdun. Cet édifice auparavant dédié à saint Pierre et saint Paul a été parmi les premiers à être consacrée à Marie reconnue « Mère de Dieu » par le concile d’Éphèse en 431.Basilique, Notre Dame de Verdun devient lieu de pèlerinage pour celui qui ne pouvait se rendre à Jérusalem ou à Rome. La fête un peu avancée, pour bénéficier d’une partie des éclairages, sera, elle aussi, placée sous le signe de la paix. Mgr Gusching souhaite réunir le diocèse autour de cette fête qui magnifie la cathédrale. Il sera entouré d’autres évêques pour la célébration.

Réservations

Les soirées des 19 et 20 octobre sont limitées à 800 places. L’accès est gratuit. La réservation est obligatoire