J’AI MAL A NOTRE ARGONNE

J’AI MAL A NOTRE ARGONNE

Avec vous, je viens d’assister à l’annonce de la fermeture du collège de VARENNES. Et comme beaucoup d’entre vous, je regrette vivement cette décision.

Ce que je perçois du collège de CLERMONT/VARENNES à travers les jeunes qui y sont scolarisés et dont je rencontre plusieurs depuis de nombreuses années   dans différents groupes de catéchèse, me fait en apprécier l’esprit et le dynamisme. Et je pense que cette qualité tient, au moins en partie, au fait qu’il s’agisse de structures petites et de proximité. Je comprends donc aussi la révolte de beaucoup de parents d’élèves.

Un collège, une école, est un service. Si un service disparait, les autres services en pâtissent inévitablement. Pas de collège à proximité, c’est un argument de plus pour, par exemple,  des médecins  qui rechignent à s’installer en campagne. D’un certain point de vue la vie paroissiale est elle-même un service. Je tiens beaucoup à ce qu’elle reste un service de proximité. Là aussi, parfois il faut se battre contre des voix qui disent « regroupons, centralisons » et donc « supprimons! »

La décision de la fermeture du collège de VARENNES est un coup de poignard dans le dos d’élus locaux qui, en  Argonne, se battent pour   installer une petite entreprise ou un artisan, maintenir un commerce, créer une halte garderie ou une maison médicale… Aux cours de différentes cérémonies de vœux, j’ai pu entendre le cri légitime de bien des maires et élus.

Lorsque l’occasion m’en est donnée, j’aime souligner combien l’engagement politique, dans une collectivité publique ou associative, est, du point de vue chrétien, une forme éminente de charité : on  fait plus de bien en votant le maintien d’un service ou sa création qu’en donnant occasionnellement une obole (même si c’est bien aussi de donner à un pauvre).

D’accord s’engager, c’est aussi choisir. Parce que j’aime ce coin de Meuse, je regrette cette décision. Je souffre de ce mauvais coup porté à l’Argonne et je regrette que, pour ce collège comme pour les autres, la solidarité des élus meusiens, ruraux notamment, n’ait pas jouée.

 

Approfondir votre lecture

  • Logo du Diocèse

    Foi et Lumière

    Journée régionale des groupes Foi et Lumière dimanche 8 avril à l’Epine ( prés Châlons-en-Champagne ).

  • Conseil Pastoral élargi

    jeudi 22 février à 20 h Conseil pastoral élargi où sont invités, en plus des membres habituels, tous les responsables de mouvements et services de la paroisse Saint-Maxe. à la salle Notre-Dame de l’Espace Notre-Dame.

  • Logo du Diocèse

    Veuillez trouver ci dessous les liens pour accéder à deux documents : ) EAP du 8 février 2018 2)  Célébration pénitentielle, Carême 2018     

  • Attention : usurpation mail de Mgr GUSCHING

    Une personne se faisant passée pour Mgr GUSCHING essaie de rentrer en contact par mail. Il utilise l’adresse mail suivante : mfdeschaseaux@gmail.com Merci de ne pas répondre, nous faisons le nécessaire.  

  • Journée pour le Seigneur, retraite de première communion et « ça me dit » en famille à LOISON

      L’église de Loison est restée ouverte de 9 h 30 à 19 h 00 à l’occasion de la « JOURNEE POUR LE SEIGNEUR ». Cette initiative a été lancée en 2014 par le Pape François qui nous invite à la renouveler chaque année.   L’Abbé Amer avait invité tous les paroissiens à participer à cette journée, […]

  • Logo du Diocèse

    Homélie du 22 avril 2018

        HOMELIE   DU 22  AVRIL        (Jean 10,11-18) Ce très beau texte d’évangile souffre d’une utilisation un peu trop fréquente de la comparaison qui est faite où Jésus s’identifie au bon pasteur qui mène ses brebis… Comparaison qui a très vite été attribuée aux prêtres qui conduisent leur troupeau (d’où la journée de prières pour […]