Noël – Message de Monseigneur GUSCHING

Comme chaque année, nous nous y sommes préparés : décor, bougies, sapin, crèche, invitations et retrouvailles, moments conviviaux et échanges de cadeaux… Mais l’essentiel c’est la venue au monde de l’enfant Jésus. L’extérieur, l’environnement peut aider à vivre l’intérieur mais, est-ce vrai ? Nous sommes donc invités à redonner tout son sens à Noël.

Dieu en Jésus vient nous signifier, nous dire la dignité infinie de toute personne humaine et lui apporter le Salut auquel tous aspirent, lui ouvrir dès maintenant des chemins de vie, d’amour et de paix. Folie de Dieu qui plonge dans notre humanité pour nous partager sa divinité. Sans cela, la fête de Noël serait vide, vide de sens, vide d’amour, vide tout simplement.

Si Jésus n’est pas accueilli dans sa divinité, s’il n’est qu’un prophète ou un sage, la foi n’est plus qu’une morale sans valeur d’éternité.

Si Jésus n’est pas accueilli dans son humanité, le salut annoncé n’a pas de prise sur l’homme auquel Dieu resterait extérieur.

Noël : Jésus vrai Dieu et vrai Homme « complétement Dieu et complétement Homme ». À travers cette expression, l’Église ne défend pas seulement une vérité de Foi, elle défend aussi la dignité de l’homme. La fête de Noël, parce qu’elle est la fête de l’Incarnation du Verbe, est la fête de la dignité de toute personne humaine, sans exception.

Alors que notre pays est troublé dans sa vie politique, sociale et économique, fêter Noël n’est pas anodin car c’est prendre parti pour Dieu et donc pour l’homme. Et si le retentissement de la fête de Noël avait une influence sur la vie politique !

Noël ! En nous envoyant son Fils, le Père nous offre l’amour. Alors mettons-nous en route, prenons soin de nous. Répandons la nouvelle de sa venue. Entrons en conversation les uns avec les autres. Réconcilions-nous avec ceux qui nous ont blessés ! Communiquons notre joie, luttons contre l’indifférence… Et nous bâtirons la paix !

À vous tous, je souhaite une très belle fête de Noël !

 

+ Jean-Paul GUSCHING